OSM

Old School Musical

Client : Plug-In Digital
Date : sept. 2018

Montage – Animation : Adrien Boutin
Cadrage : François Bertrand
Musique : Dubmood
Sound Design : Yponeko

Contexte

Après avoir visionné le trailer de BAFL, François Bertrand, créateur du jeu Old School Musical (OSM), a dit qu’il voulait la même. Après les années 80 et la mode douteuse, qu’est ce qui allait être mis en avant ?

 

Brief

Tib et Rob voient leur monde disparaître, et vont se retrouver dans une aventure totalement déjantée qui va les amener à comprendre d’où viennent tous les bugs de nos jeux préférés. Il s’agit d’un jeu de rythme (il faut appuyer en rythme sur une séquence de boutons) avec une histoire en arrière-plan.

Avec une BO de qualité et surtout très fournie, il y a un mode supplémentaire pour prolonger le plaisir appelé : The Chicken Republic. Dans ce mode, il faut battre 32 races de poules. Du coup nous avons troqué les années 80 par une armada de poules.

Concept

Le concept est plutôt simple : un trailer de jeu vidéo classique, présentant le jeu et son originalité, mais agrémenté de poule. Comme pour beaucoup de jeu, dans un trailer, nous ne pouvons pas mettre en avant ce que l’on appelle le “game-feel”, la sensation que l’on a en jouant et qui, pour une très grande catégorie de jeu, fait tout l’intérêt du jeu.

Dans un jeu de rythme, tout un tas de paramètres (histoire, graphismes, effets, etc.) ne sont pas forcément essentiels. Ici, il s’agissait de la musique et de l’humour. Du coup la 1ère idée fût de créer une poule qui nous explique comment jouer : une première proposition dans laquelle nous la voyons picorer 2 boutons.

La deuxième, dans laquelle elle picore 2 boutons pour activer les attaques des personnages, qui ont été filmé par l’équipe de la Moutarde.

Nous avions aussi fait une première variante avec une manette Switch, mais nous n’avons pas pris le risque de peur que Nintendo refuse.

Cette première mouture n’allait pas. Nous étions dans le concept épurée pour rappeler la boutique en ligne de Nintendo. Il fallait pour le studio La Moutarde, quelque chose de plus décalé : ils ont décidé de faire appel à un fermier pour filmer une poule qui allait devenir l’égérie d’Old School Musical.

Réalisation

Du coup, le speech change : il ne s’agit plus d’une poule qui nous apprend à jouer, mais d’une poule qui, par inadvertance, bécotte un gros bouton rouge qui émet un énorme son. Toute une histoire lui vient alors en tête, et elle décide de picorer frénétiquement ce gros bouton : de là est né OSM.

Niveau technique, un peu de post prod pour enlever la nourriture et rajouter des effets (y compris des effets VHS pour faire référence au jeu). Et cette production est arrivée dans le même temps que Feeling Food, le moment ou la nouvelle mouture Duik Bassel est arrivée.

Ce script de Nicolas Dufresne nous a permis de faire un rig (entendez squelette) de poule pour lui faire hocher frénétiquement la tête au son de la musique.

En résulte un trailer très drôle, qui aura su effrayer une personne alektorophobe.

Bonus

Et pour finir, les 2 autres trailers pour les DLC avec à la musique ce soir, Toriena et Xavier Dang (aka MisterMV)