Doc D’Occitanie

Le programme qui enrichit ton doctorat

Client : APE Editions
Date : août. 2020

Scénarisation – Animation : Adrien Boutin
Création Graphique : Anne-Laure Limet
Voix-off : Marie Nedjar
Musique : Oomie

Brief

AXLR et Toulouse Tech Transfert contribuent aux transferts de technologies, c’est-à-dire de passer d’une invention ou d’une innovation à des produits ou des services en adéquation avec des besoins industriels et commerciaux.
Avec la fusion des régions, AXLR et Toulouse Tech Transfert mettent leurs forces en communs pour faire maturer des innovations. Avec le programme Doc D’Occitanie, ils donnent la possibilité à des doctorants de postuler et de pouvoir ainsi être financé et accompagné dans leur construction de projet.

Personnage DocDoc 2

Concept

Nous sommes partis sur un.e doctorant.e sans aucun caractère de genre pour parler avec un pied d’égalité aux hommes et aux femmes. Comme il s’agit d’une thèse qui va se transformer en projet, nous avons fais le choix de transformer toutes ces lettres en icônes de domaines scientifiques.

Enfin, nous avons choisi un univers très minimal, avec un haut contraste noir et blanc pour gagner en impact graphique, avec quelques touches de couleurs pour égayer et pour rappeler les couleurs de Doc D’Occitanie.

Illustration Doc D'Occitanie 1
Illustration Doc D'Occitanie 2

Réalisation

Pour la scène de transition entre la thèse et les projets, nous voulions que les lettres se transforment en 5 icônes. Et pour cela nous avons pris le script de nos amis montpelliérain de chez Motion Boutique “Pastiche” , que nous recommandons chaudement non pas par chauvinisme, mais parce qu’il est extrêmement fluide et plaisant à utiliser. Ceci nous a permis de faire cette transition avec toutes ces lettres qui portent le personnage.

Aussi, nous sommes partis sur un style en applat 2D. Mais nous avions des icônes totalement noires à animer. Pour donner un peu plus de profondeur et de volume à nos animations, nous avons modélisé ces icônes en 3D.

Pour le final représentant une ascension, nous voulions éviter les stéréotypes tels que la montée de l’Everest ou l’ascenseur sociale. Pour rendre cette conclusion beaucoup plus dynamique, nous avons pris le parti de créer un jetpack, avec cette fumée et ce feu sortant de l’appareil, stylisé pour s’accorder à la direction artistique globale.

Il y a eu un mélange de beaucoup de techniques différentes qui doivent s’intégrer parfaitement ensemble : le résultat parait simple mais la réalisation ne l’est pas forcément.