Spybox

A complete smart tracking system

Client : APE Editions
Date : avril 2019

Scénarisation – Animation : Adrien Boutin
Création graphique : Anne-Laure Limet
Voix-off : RPM Studio
Musique : Dovetail

Brief

Spybox est un produit innovant permettant de suivre plusieurs colis en temps réel, mais pas uniquement leur géo-localisation : il peut aussi suivre les changements de températures, les chocs encaissés, l’humidité accumulée ou tout simplement capté si le colis est perdu ou volé, hors de la palette.

 

Le but était bien évidemment de rendre tout cela compréhensible très rapidement, de manière ludique, tout en expliquant avec précision et simplicité ce qu’est réellement le produit. Il est composé de 2 éléments :  une étiquette RFID apposée sur le colis, permettant de capter les données, et la boîte ressemblant à un colis (d’où le nom Spybox) qui recueille les données de plusieurs étiquettes RFID et les télétransmets en temps réels.

Concept

Nous sommes partis sur un schéma classique : énonciation du problème, apport d’une solution, explication du fonctionnement et des diverses applications, puis la conclusion. Néanmoins, pour l’énonciation du problème, cela va très vite : “Les colis peuvent subir des chocs, des changements de température, d’humidité, de pertes ou de vols”. Cette phrase doit être accompagnée des divers modes de transport d’un colis (camion, bateau) et surtout doit partir d’un entrepôt, selon la demande du client.

 

Nous avons dès lors réfléchi à des transitions très rapides pour passer d’une scène à une autre, et suivre un carton sur sa palette dans un voyage semé d’embûches.

Réalisation

Le style d’illustration adopté a été proche d’un flat design. Sur les 1ères scènes, il a fallu réfléchir aux raccords entre eux. Si nous prenons l’entrepôt, le boitier qui pilote le tapis roulant devient la cabine du camion, la barre de protection devient le toit du camion, le tapis devient la base, etc. Le schéma de dessous montre le cheminement pour allier un design impactant et fonctionnel, qui se réponde au fur et à mesure des scènes.

Cela peut paraître simple, pourtant enchaîner autant d’informations en si peu de temps tout en restant lisible est compliqué. Il a fallu beaucoup d’essais pour trouver le bon rythme, avec des animations plus ou moins dynamiques pour attirer l’œil du spectateur au bon endroit.

Vous trouverez d’ailleurs à côté une partie de l’animation décomposée.